En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.En savoir plusD'accord
Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
 

Médicaments et conduite

illustration de l'actualité :

 

MEDICAMENTS ET CONDUITE
6 REGLES D’OR

 

Tous concernés : autos, motos, chariots élévateurs, poids-lourds, vélos et trottinettes… 

1.    SIGNALEZ QUE VOUS CONDUISEZ À VOTRE MÉDECIN OU À VOTRE PHARMACIEN

Ils peuvent rechercher le médicament qui altère le moins possible vos capacités de conduite. Indiquez tous les traitements que vous prenez, afin qu’ils puissent tenir compte d’éventuelles interactions.

 

 2.    IDENTIFIEZ LES PICTOGRAMMES SUR LA BOITE DU MÉDICAMENT

 

 

Ils vous indiquent le niveau de risque et l’attitude à adopter.

 

3.    CONSULTEZ LA NOTICE

Lisez attentivement les rubriques :

-          Conducteurs et utilisateurs de machines

-          Mise en garde et précautions d’emploi

-          Effets indésirables

 

4.    NE CONSOMMEZ NI DROGUE, NI ALCOOL

 

Une consommation d’alcool, même modérée, peut multiplier les effets dangereux du médicament sur la conduite. Il en est de même pour les drogues, y compris le cannabis.

 

5.    NE MODIFIEZ PAS OU N’ARRÊTEZ PAS UN TRAITEMENT SANS AVIS MÉDICAL  :

 

Tout changement de posologie, d’heure et de conditions de prises (à jeun, lors des repas, au coucher…) peut augmenter les effets indésirables et donc les risques pour la conduite.

 

6.    NE PRENEZ PAS LE VOLANT OU ARRÊTEZ DE CONDUIRE LORSQUE  :

 

-          Vous ressentez une fatigue, une faiblesse physique, une envie de dormir

-          Vos membres vous semblent lourds, engourdis ou tremblants

-          Vous vous sentez mal (tête qui tourne, nausées, …)

-          Vous éprouvez des difficultés à estimer les distances, à voir la route ou les autres voitures

-          Vous avez du mal à vous concentrer, vous êtes euphorique, nerveux ou agressif

-          Vous avez déjà ressenti l’un de ces effets secondaires avec ce médicament

 

DANS VOS ACTIVITÉS PRIVÉES ET PROFESSIONNELLES
RESPECTEZ CES CONSEILS DE PRUDENCE 

  • Partager :
Retourner en haut de la page